Lors du sommet qui a débuté ce jeudi à Bruxelles, l’Union européenne s’apprête à renouveler l’accord migratoire de 2016 avec la Turquie… et à débourser des sommes considérables à son profit.

Entre 2022 et 2024, ce ne sont pas moins de 3 milliards d’euros qui viendront en effet s’ajouter aux 535 millions déjà octroyés en 2021 pour que des ONG prennent en charge les réfugiés à l’intérieur des frontières de la Turquie.

Mais d’après Le Figaro du 24 juin, le vice-président de la Commission chargé des questions migratoires a toutefois admis qu’ “une partie de cet argent pourrait aussi aller à l’État turc”.

En faisant un pas vers Ankara, l’Union européenne prétend apprivoiser Erdogan, tout en restant sur le qui-vive. Elle espère en contrepartie qu’il fasse des efforts sur les questions de Chypre et du respect des droits de l’homme.

Pour l’heure, il prend un visage accommodant et semble avoir renoncé à exercer son chantage habituel: menacer de laisser entrer en Europe les centaines de milliers de “migrants” en transit en Turquie.

Mais il y a fort à parier que dès que l’Europe se sera rendormie et aura baissé la garde, il se montrera de nouveau menaçant…

Source: Valeurs Actuelles

Gérard Info - GérardInfo - gerard info - france - blog - média - populaire - diffuse l’info que les grands médias veulent censurer

  •  
    716
    Partages
  • 716
  •  
  •  
  •  
  •