Cette fois, FL24 aura eu très exactement une semaine d’avance. Le 17 octobre, nous vous certifions, avant tout le monde, que les racailles ne respecteraient pas le couvre-feu, et nous vous en expliquons les raisons. Depuis, ce matin, notre prédiction se vérifie, annonce Le Figaro.

“Couvre-feu: à Grenoble, les restrictions indiffèrent les quartiers”, titre Le Figaro.

Suit une longue description d’incidents très tendus entre les racailles et la police grenobloise, cette dernière tentant désespérément de faire respecter complètement le couvre-feu… sans pour autant provoquer de batailles rangées. Mission impossible, quand les bandes et les réseaux possèdent littéralement nos banlieues.

Une simple recherche Google est édifiante : depuis l’instauration du couvre-feu vendredi soir, on compte des coups de force hyper-violents et des débuts d’émeutes à Grenoble, Bayonne, Champigny-sur-Marne, Héricourt, Montbéliard, Dijon, Échirolles, Graulhet, Lille, pour ne parler que de celles évoquées par la presse régionale.

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que les racailles aiment prouver à l’État qu’elles sont plus organisées que lui, plus déterminées que lui, plus dangereuses que lui. Le couvre-feu est, pour les délinquants et pour les islamistes, une magnifique occasion de le démontrer dans les faits.

Ce dont il faut se souvenir, aussi, c’est que FL24 a souvent raison avant tout le monde, et que vous y abonner gratuitement est une bonne manière de rester calme dans cette période anarchique. Mieux on prévoit, mieux on survit.

Sources : Le Figaro, Google

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/couvre-feu-a-grenoble-les-restrictions-indifferent-les-caids-des-quartiers-20201021

Gérard Info - GérardInfo - gerard info - france - blog - média - populaire - diffuse l’info que les grands médias veulent censurer

  •  
    2.6K
    Partages
  • 2.6K
  •  
  •  
  •  
  •