La police espagnole a arrêté une femme qui a sectionné le pénis de son patron bangladais alors qu’il tentait de la violer.

La femme, elle-même originaire du Bangladesh, travaillait dans un bar de la municipalité de Sant Andreu de la Barca, près de Barcelone, et affirme que son patron, également bangladais, la harcelait sexuellement des semaines avant l’agression.

Lundi, la femme a affirmé que son patron était allé au-delà du harcèlement et avait tenté de la forcer à avoir des relations sexuelles avec lui. Alors qu’il tentait de la violer, elle a saisi un couteau et lui a coupé le pénis.

Le chef de la police locale a déclaré que l’homme a été emmené à l’hôpital et a été opéré en urgence. La femme a été arrêtée pour avoir sectionné le pénis de son patron, tandis que ce dernier a été arrêté pour tentative de viol. Tous deux ont un casier judiciaire.

La criminalité des migrants est un problème dans la région de Barcelone, gouvernée par la gauche et très ouverte à l’immigration, depuis des années. Un rapport de 2019 affirmait déjà que, dans le Top 10 des criminels arrêtés dans la capitale catalane, un seul était de nationalité espagnole.

Cet incident insolite survient alors que l’Espagne est confrontée à une autre crise des migrants dans ses deux villes situées sur la côte nord-africaine, juste en face du continent espagnol, Ceuta et Melilla, qui ont une frontière avec le Maroc.

Le mois dernier, au moins 8000 migrants ont pénétré illégalement dans la ville de Ceuta en l’espace d’une journée. Le gouvernement espagnol affirme avoir expulsé plus de 6600 migrants vers le Maroc, mais de nombreux migrants supposés mineurs sont restés dans la ville.

Source: El Mundo

Gérard Info - GérardInfo - gerard info - france - blog - média - populaire - diffuse l’info que les grands médias veulent censurer

  •  
    2K
    Partages
  • 2K
  •  
  •  
  •  
  •