Les fausses informations sur le racisme polonais se répandent dans les médias et les réseaux sociaux.

Suite à l’agression russe de l’Ukraine, de nombreuses personnes fuyant les combats se sont présentées à la frontière entre l’Ukraine est la Pologne.

Est-il nécessaire de rappeler que la Pologne à déjà fait rentrer près de

800 000 réfugiés ukrainiens et déplacés de guerre ?

Or, une fausse information concernant un pseudo tri selon la couleur de peau parmi les réfugiés et déplacés circule.

Fausse information relayée entre autre par le fameux chroniqueur de CNews et Balance ton poste, Karim Zeribi sur Twitter.

Beaucoup d’entre eux sont des étudiants ou se prétendent être des étudiants.

En effet, les universités ukrainiennes attirent pas mal d’étudiants venu d’Asie et d’Afrique. Cela étant notamment dû à la facilité d’obtention de visas, aux faibles coûts des frais pour étudier et vivre à Kiev.

Les autorités polonaises rappellent que des accords entre les pays d’origines de ces étudiants et la Pologne existent.

Effectivement, l’ambassade de Pologne en France rappelle que 150 étudiants zambiens on déjà retrouvé leur pays.

Sur BFM TV, le 04 mars 2022, l’ambassadeur de Pologne, Tomasz Młynarski, porte à la connaissance des journalistes de la chaîne que parmi les personnes fuyant l’Ukraine et ayant franchi la frontière avec la Pologne, “il y a des Ukrainiens mais aussi des Algériens, des Marocains, des Nigérians, des Afghans… Nous accueillons tout le monde, même avec des papiers illégaux”  avant de déclarer, qu’il aimerait bien un peu plus de soutien des autres pays membres de l’Otan et de l’UE.

Souvenons-nous, que BFM TV est la chaîne de télévision qui avait omis de placer la Pologne sur la carte des pays apportant une aide à l’Ukraine ; le Figaro a lui aussi commis la même erreur.

Ce qui n’a pas manqué de faire le tour des rédactions polonaises ridiculisant ainsi les médias français, comme ici sur la chaîne d’information publique, TVP info :

https://tvp.info/58791492/francuska-telewizja-krytykuje-polske-wprowadzaja-widzow-w-blad

Il est aussi bon de rappeler que les personnes n’ayant pas la nationalité ukrainienne, n’ont pas vocation à obtenir le titre de réfugiés et seront renvoyées dans leur pays d’origine.

Depuis des années, de l’autre côté de la Méditerranée en Libye, l’esclavage et la vente d’esclaves a repris, comme le révèle un article de TV5 Monde du 16 novembre 2017.  “340 euros. C’est le prix d’un migrant africain vendu en Libye, assez costaud pour réaliser des travaux agricoles”, note la chaîne francophone internationale.

Sur ce sujet, monsieur Zeribi est étrangement silencieux!

Non content de relayer des informations erronées, l’homme de télévision a des indignations à géométrie variable.

 

Monsieur Zeribi sait-il que la Pologne est le premier pays d’Europe en matière de délivrance de titres de séjour ?

25 % du nombre total selon les statistiques de l’Union européenne, loin devant la France qui représente 10 % des attributions.

Pour conclure, les populos polonais n’ont pas attendu les injonctions de l’entre soit des stars et bonnes âmes de Saint-Germain des Près à accueillir des réfugiés.

En effet, ce sont des citoyens polonais lambdas qui ont ouvert leurs maisons pour l’accueil de réfugiés ukrainiens et non l’humanitaire en carton BHL, le docteur ès homélies médiatiques Jacques Attali ou bien, notre hanounesque donneur de leçons Karim Zeribi.

Une visite du site https://polandfirsttohelp.pl › …

#PolandFirstToHelp  s’impose, à ce petit monde.

  •  
    136
    Partages
  • 136
  •  
  •  
  •  
  •