Manu1er le 1er mars: « il faut tenir 4 à 6 semaines » et après c’était « le retour des jours heureux », patatras… Jupiter détrôné par le virus le 16 mars: « le maître du temps, c’est le virus». Virus 1, Jupiter KO ! Quel aveu d’impuissance pour celui qui est l’incarnation de l’arrogance ayant la maîtrise de tout.

Depuis le début de la crise, il n’a fait que se contredire avec cette suffisance insupportable. Faute de compétences, d’expérience et de stratégie, l’Enlysée s’enfonce de jour en jour. Il y a un an, ‘C’est Moi le chef’ déclarait la « guerre » au Covid et n’avait trouvé comme seule solution que le confinement sans oser prononcer le mot, parce que pas de masques, pas de tests, pas de lits de réanimation, ayant comme livre de chevet ‘1984’ d’Orwell. Un an après, à quelques exceptions près nous sommes dans la même situation. Mardi, l’épidémiologiste en chef face aux réanimateurs reçus au Palais : « je ferais ce qu’il faut ». Il devait DÉJÀ faire ce qu’il faut, il y a un an, voilà ce qu’il avait déclaré :« nous prenons des mesures très fortes pour augmenter massivement nos capacités d’accueil à l’hôpital. (…) nous sortirons avec un système de santé plus fort ». Pourquoi n’a-t-il pas fait ce qu’il fallait plus tôt ? Ah, Macronéron est amnésique, parce qu’il a contribué avec Normal1er à mettre l’hôpital à l’os et il continue malgré ses promesses… mais abracadabra… Et mercredi, le charlatan est allé dans un hôpital de Poissy prêcher la bonne parole, il a cru qu’il serait accueilli à bras ouverts,  il s’est retrouvé face à un mur de blouses blanches, bras croisés, ambiance lourde, à monologuer dans le vide, des images dévastatrices qui en disent long sur le dégoût qu’il inspire. ! Le décalage entre sa com’ et les soignants gavés par ses belles paroles, exemple : -30% de places en réa en IDF depuis mars 2020 ! Fier, il nous refait le coup des transferts de patients, mais le pire étant les déprogrammations. Fiascos et échecs. Résultat dramatique : + 90 200 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le début de l’épidémie et aujourd’hui seuls les décès à l’hôpital sont comptabilisés, tragique ! Un confinement, vraiment ? Du « en même temps » grotesque. Qu’est-ce qui va réellement changer ? Pénaliser à nouveau les petits commerçants ! Quant au triomphalisme de Castête se comparant à nos voisins européens, transformant les échecs du Macronistan en stratégie, c’est insupportable. Dégâts collatéraux inouïs, hécatombe sociale, économie en berne, dette abyssale, déficits monstrueux, etc. Mais tout va bien, Macreux1er est en campagne pour 2022. « On a beaucoup appris… on doit faire preuve d’une grande humilité… On n’a pas tout réussi, blablabla… » dixit Castête. Nouvelle stratégie. Le plus compliqué étant de ‘trouver’ ce qu’ils ont réussi à faire correctement, sans mentir, sans arrogance, sans suffisance, sans incohérence, sans volte-face … Pour ceux qui se revendiquent, être les meilleurs en Europe ! Dernièrement, P’tit Manu suiveur de l’Allemagne sur un coup de tête a suspendu la vaccination avec AstraZeneca, ridiculisant Castex qui affirmait que le vaccin était sûr. Et aujourd’hui, le ridicule de ce pseudo-confinement ; parce qu’en un an rien n’a été fait de ce qu’il avait promis pour l’hôpital ! Et que la campagne de vaccination est un fiasco de plus. Ce qui restera dans la mémoire collective concernant Manu1er sur sa gestion de la crise sanitaire : un souvenir honteux, un déni de réalité permanent, ses mensonges éhontés, ses promesses, ses pseudo-pétages de plombs, en passant par moult moments surréalistes et des mensonges d’État ! Ils étaient fiers les médias de titrer : les paris de Macron, qui s’est affranchi des pressions pour reprendre le fil de son mandat. Comme si la vie des français est un jeu de la FDJ ! Cela fait froid dans le dos, parce que ce n’est pas une question de santé ni une question économique, juste un pari électoral, lamentable. Un quinquennat de crises, des ‘Gilets jaunes’ au virus. Les Français ne lui pardonneront jamais sa gestion calamiteuse de l’épidémie, l’explosion des violences, les prélèvements obligatoires, le chômage de masse et la précarité, etc. Dernière petite phrase méprisante à l’attention cette fois-ci des élus locaux : « si le ridicule tuait, il tuerait plus que le Covid ». Si le ridicule tuait, Manu1er n’existerait plus depuis longtemps! Si le ridicule tuait, on n’aurait, également, plus de gouvernement ! L’an prochain, les français vont l’inviter à traverser la rue.

Et alors que chaque jour les médias et le Macronistan brodent sur la crise sanitaire… Et de deux, encore 7 milliards destinés à financer des projets escrolos. Milliards pour s’acheter des voix. Manu1er ne se refuse rien : 28,9 milliards en tout ! Mais, il nous dira que c’est pour la bonne cause, voyons… Le sens des priorités, tweet : « la relance européenne doit être écologique. C’est le sens de notre action »…Le ‘Mozart de la finance’, finalement n’aura su que nous endetter. Tous les comptes sont carbonisés. Et pendant ce temps les violences entre bandes explosent. Incapable de faire régner l’ordre dans les cités. Darmanin sur tous les fronts court derrière les évènements, mais c’est plutôt une gestion de l’appauvrissement généralisé et des claquements de langue. Un vide régalien comblé par la loi des gangs. Il aurait fallu autre chose que des mots creux, quelques policiers supplémentaires et des incantations sans même parler de l’absence de réponse pénale. … À la ramasse Macronéron veut cultiver son image réformatrice jusqu’au bout, alors c’est l’affolement législatif à l’Assemblée nationale entre sa pseudo-loi sur les « séparatismes », celle sur le climat et la justice, c’est de l’affichage politique qui pèsera sur toutes les dernières lois de son mandat que l’on pourrait qualifier de miroir aux alouettes. En douce, concernant le chasseur du futur : Dassault sacrifié sur l’autel de la coopération européenne, Macronéron encore en plein délire. Cela a commencé avec Alstom et il continue à vendre nos fleurons industriels se déguisant «en même temps » en champion de la souveraineté … Alors qu’il est celui qui a bradé le tissu industriel français depuis plus de cinq ans.

Liban : Ingérence outrancière pour celui qui se prend pour le président libanais ! « Il nous faudra, dans les prochaines semaines, changer d’approche. Nous devons tout faire pour éviter l’effondrement du pays et donc accélérer la formation d’un gouvernement et (la mise en œuvre) des réformes nécessaires ». Et même qu’il pense à des « sanctions », mais qui est-il ? A-t-il des leçons à donner aux autres pays ? Honteux !

De mondialiste et européiste, le voilà nous faire croire qu’il serait devenu ‘protecteur’, alors on nous annonce : 160 milliards injectés afin d’éviter que le pays s’écroule. Sauf que La France est un champ de ruine !  À un an de la présidentielle, M. Chaos/ chienlit affirmera qu’il aura été le meilleur dans la gestion de la crise, qu’il aura préservé tout ce qu’il a pu, que le pays s’en est bien sorti grâce à ses mesures, etc., c’est ce qu’il mettra en avant à la moindre occasion, parce qu’il est bien en campagne pour 2022, d’ailleurs chaque fois qu’il tweet, c’est : ‘Gloire à moi’ . Le pire, c’est qu’il en est convaincu et malheureusement cette crise contrairement à ce qu’il disait en 2020 ne l’aura pas changé, mais au contraire renforcé dans ses fausses certitudes et ses mauvaises décisions, puisque, n’était-il pas le meilleur, le plus intelligent, le plus brillant de tous cet être supérieur, et qu’en plus il sait toujours tout mieux que tout le monde ?

Gérard Info - GérardInfo - gerard info - france - blog - média - populaire - diffuse l’info que les grands médias veulent censurer

  •  
    719
    Partages
  • 719
  •  
  •  
  •  
  •