Jupéteux a repris son bâton de pèlerin et saupoudre de poudre de perlimpinpin son chemin de croix. Après : la vie paisible, la Californie sans la mer… Au tour de la « ruralité heureuse » dans le Lot où il a passé deux jours. Les familles des agriculteurs qui se suicident, apprécieront! Le désastre français se métamorphose par de belles images, une belle fable pour naïfs. Chaque jour une histoire du Monarc, qui n’a qu’un but : monopoliser les médias. Son rôle n’est plus que celui d’un guignol à l’image de sa cabriole sur les pelouses de l’Élysée et son concours d’anecdotes. Politique spectacle dans laquelle nous baignons depuis 2017, déconnectée du monde des réalités qui vise à abreuver les Français d’un storytelling à sa gloire, afin d’effacer son bilan si catastrophique : chômage, déchaînement de violence d’une partie de la société qui fait sa loi, manque d’autorité de l’État, communautarisme, haine des uns envers les autres, pauvreté, suspension de la démocratie parlementaire et des libertés pendant un an (confinements, couvre-feux, Ausweis), succession de mensonges, de manipulations, d’erreurs inouïes pendant la crise sanitaire, etc. qui a abouti à un vrai fiasco avec plus de 110 000 personnes décédées, etc. Tout cela va disparaître des écrans radars pour laisser place à Narcisse et son esbroufe et comptons sur les officines de propagande qui elles aussi sont entrées en campagne. Les Français sont abreuvés de paroles insensées et de faux sondages, comme le dernier concernant la tranche d’âge des 18/35 ans qui lui font confiance à 63% selon Harris interactive et toujours selon ce sondeur, 87% des 3 mois à 5 ans trouvent sa politique efficace, comme Casimir.

Macronéron en campagne essaye de couvrir le naufrage dans lequel il a entraîné la nation. Revoilà la com’ avec mises en scène bien segmentées et son lot de : postures, petites phrases à l’emporte-pièce, médiatisation quotidienne, gesticulations… Ou saccage et destruction n’ont été que pour masquer son incapacité à résoudre les problèmes du pays qu’il a lui-même engendré… L’incompétence de cette pseudo-élite n’est pas, en revanche, un sentiment, mais est, elle, bien réelle ! Renversant l’ordre des choses, il veut faire gober qu’il a été bienveillant, sauveur de la nation et même qu’il a tout bien fait ! La crise sanitaire, a été gérée de manière catastrophique, les personnes vraiment vulnérables n’ont pas été protégées efficacement, les mensonges ont été légion pour masquer l’impéritie, etc. la vie entière de la population a été sévèrement altérée, et l’avenir même de notre société est obéré sans omettre la privation de liberté et la suspension de toutes les valeurs qui fondent une société. Et Dupont-Moretti qui à l’Assemblée nationale fait la leçon à l’opposition sur l’état de droit : gros klaxon, mais petit moteur. Beuglements hystériques et coups de menton. Rien ne doit venir perturber la propagande de Jupéteux dans sa démagogie, ses outrances, son clientélisme, etc. par conséquent dans le monde idyllique du Macronistan, nous avons Stéphane Séjourné, conseiller politique pour la présidentielle (avec Solère mis en examen), compagnon d’Attal et eurodéputé (emploi fictif ?) qui dans une interview lunaire à ‘l’Opinion’ estime qu’il faut revoir « l’arsenal législatif et réglementaire » pour CONTRÔLER le contenu éditorial de Cnews. Le Macronistan et l’état de droit, vaste mascarade au profit d’un despotisme de la médiocrité. Le supposé état de droit venant d’un ersatz de président Orwellien impuissant d’une telle médiocrité intellectuelle, voudrait imposer son ministère de l’information, non plutôt de l’instrumentalisation et de la manipulation de l’information en ‘Gloire à Moi’, remettant en question : le pluralisme, la liberté d’expression, d’opinions et toutes contradictions en imposant une pensée unique, celle des macronistes rien-pensants et son contenu à une chaîne comme Cnews. Le prétexte : «certains programmes de CNews participent à l’abaissement du débat politique» LOL !! Quant à « l’abaissement du débat » des programmes de l’Élysée avec McFly et Carlito, c’est vrai que, ce sont les hautes sphères ! Séjourné propose de comptabiliser comme un temps de parole politique le temps de parole de certains éditorialistes ou invités, comme Zemmour, alors qu’il n’est candidat à rien ! Instauration d’une police de la pensée. Alors que la majorité de la presse n’est plus qu’officine de propagande ! Et le temps de logorrhée1er en campagne pour 2022, qui monopolise toutes les chaines d’info, les médias et qui fait sa propagande aussi sur les réseaux sociaux avec ses fake-news? C’est l’URSS ressuscitée. Vive le progressisme, vive la démocratie… Et comme MonSaigneur est trop bon, il autorise « ceux qui ne sont rien » à prendre des vacances, mais attention, seulement en France !

Le « quoi qu’il coûte » du ‘Mozart de la finance’ n’a, réellement, sauvé personne. Quant à la dérive des comptes publics, bah, il s’en fout, c’est open bar pour s’acheter tout ce qui bouge… Du jamais vu, record battu, historique, lui qui aime tant ce mot : le déficit public attendu à 9.4% en 2021 avec une dette publique à 118%, qui est une bombe à retardement ! … Mais il continue de distribuer et de promettre. Wargon promet qu’avec la trêve hivernale qui prend fin, personne ne restera sans solution et « en même temps » achète voix des propriétaires dont les locataires qui ne sont pas expulsés immédiatement seront « mieux indemnisés ». L’État prévoit une enveloppe de 6 millions à 8 millions pour augmenter les cadres de l’État. Cela concernera, peut-être même avant la fin de l’année, 1 620 administrateurs civils. Retour de la réforme des retraites « j’aurai à prendre des décisions difficiles » nous dit celui qui dépense un pognon de dingue, parce qu’il faudra économiser 61 milliards pour rentrer dans les clous ! Et contrairement à ce qu’il affirme, il n’y a pas eu une baisse mais bien une nette hausse des impôts directs depuis son élection, tant en valeur qu’en pourcentage du revenu des ménages ! Sinon, dans les tuyaux, un revenu de 500€ par mois pour un million de jeunes. Cerise sur le gâteau, Bachelot trouve Youssoupha « ennemi de la République » formidable, ah, le rap et la jeunesse… Ah, la «réinvention d’une civilisation », lorsque Macreux1er attaque la politique migratoire de l’UE (message aux électeurs de droite pour 2022) : « c’est pas de ma faute », mais celle de « mes voisins européens » et « en même temps » ouvre les bras à « toutes les immigrations africaines » (message aux électeurs de gauche) auxquelles il ne demande pas de s’assimiler, pouah quel gros mot, puisqu’elles sont une chance pour la France. Il dit implicitement que son rôle n’est pas de garantir, de préserver et de défendre la nation ni le droit à la continuité historique. Il a d’ailleurs rappelé, souvenez-vous que la Seine-Saint-Denis est un département où la France assume d’être un pays d’immigration et même qu’elle devient un modèle ! Et « en même temps » à Cahors: « la violence que nous avons dans la société, elle n’est pas séparable aussi des changements un peu anthropologiques que nous vivons ».

L’amateurisme le plus complet s’est doublé d’une communication détestable avec ses déclarations. Macronéron : « ce que notre nation vit, c’est un sentiment d’insécurité ». ABERRANT ! Les gens se font tabasser, agresser, ils se font égorger, les policiers sont attaqués, certains sont tués, mais pour lui « c’est un sentiment d’insécurité »…. Notamment en raison d’un contexte sanitaire «qui a accru les tensions, l’inquiétude, l’angoisse». Un meurtre, une décapitation, un viol, une attaque au couteau, tout cela n’est que faits divers pour lui ! Et il ose se plaindre des commentaires sur les réseaux sociaux « quelqu’un avec un pseudonyme va me dire les pires horreurs ». Ou bien les pires vérités ? Il faut absolument faire taire les critiques qui ne suivent pas sa doctrine. Les réseaux ne lui sont jugés favorables que lorsqu’il peut y faire sa propagande en toute tranquillité. Dans le cas contraire, c’est une opposition qu’il faut museler !

Après, les illettrés, les Gaulois réfractaires qui ne font que l’embêter, les alcoolos…  Et les procureurs, interpellé sur son bilan, jugé comme insatisfaisant par l’un de ses ex-électeurs, qui l’a critiqué pour la hausse de la CSG en 2018 sa réponse : « vous, vous êtes tordu et en plus vous gueulez», parce que Macreux1er voulant toujours avoir raison lui a dit être revenu dessus. Vulgaire, ce type est vulgaire doublé d’un menteur, en tout c’est 32% de hausses de cotisations ! Il « s’en fout » d’être présenté comme le « président des riches ». Pourquoi se déplacer, s’il se fout de ce qu’une personne lui dit ? De toute façon ce n’est pas nouveau, le Monarc est trop occupé. Il est en pleine déconstruction de l’objet de sa névrose, notre pays, la France. Inversion des valeurs, inversions des réalités, etc. ! Il y a une constante dans tous ses échanges, il n’est responsable de rien. L’Empire du vide, c’est la campagne permanente avec des ficelles qui se sont transformées en câbles !

Gérard Info - GérardInfo - gerard info - france - blog - média - populaire - diffuse l’info que les grands médias veulent censurer

  •  
    1.1K
    Partages
  • 1.1K
  •  
  •  
  •  
  •