La phrase tombe comme le couperet d’une guillotine. Elle est glaciale, tranchante, inhumaine. On est obligé de la relire plusieurs fois pour s’assurer qu’elle est bien réelle.

Elle sort de la bouche de Laurent Garcia, cadre de santé à l’Ehpad des Quatre Saisons à Bagnolet, en Seine-Saint-Denis: “On ne pourra pas empêcher un résident d’aller voir sa famille, mais le résident qui fête Noël en famille aura sept jours d’isolement à son retour.”

Là, on se dit que c’est un dingo isolé, que l’État ne peut pas imaginer une chose pareille: punir de sept jours de cellule un petit vieux qui s’est contenté de sortir pour Noël! Mais non, c’est bien une politique globale qui se met possiblement en place sous nos yeux.

La Fédération Nationale des Associations de Directeurs d’Établissements et Services pour Personnes Âgées (FNADEPA) a confirmé qu’un isolement pourrait être décrété à l’encontre des résidents d’Ehpad qui fêteront Noël en famille: “Nous avons reçu vendredi dernier un protocole envoyé par la Direction Générale de la Cohésion Sociale (DGCS), qui nous a été soumis pour concertation.”

La “Direction Générale de la Cohésion Sociale!” Voilà les monstres qui imaginent envoyer nos personnes âgées au cachot sanitaire, pour la seule raison qu’elles aiment leurs enfants et leurs petits enfants, et veulent fêter Noël comme elles l’ont fait toute leur vie! Les cœurs et les âmes de nos aïeux sont entre les griffes d’une usine à gaz technocratique créée en 2010… par Nicolas Sarkozy.

Quelle est la stratégie cachée derrière cette mesure immonde? Elle est claire: menacer nos vieux de la punition qui les terrorise le plus: l’isolement complet. Pour les faire douter. Pour les faire reculer. Pour les empêcher d’embrasser les êtres qu’ils aiment le plus au moment qu’ils aiment le plus. Pour les soumettre, les démoraliser et les briser. Et pour briser Noël, le jour de l’année que haïssent le plus les progressistes.

Ainsi, on menace la population la plus malheureuse de France, depuis presque un an déjà, de la torturer psychologiquement si elle s’aventure à respecter la plus jolie tradition de toute la culture occidentale. Oser la condamner à passer la soirée de Noël “dans la cuisine avec une demi-bûche” ne suffit pas à la Macronie! Rien n’arrête la fureur anti-humaine des techno-gauchistes!

C’est abject. Il n’y a rien à dire de plus. “Abject” signifie: “qui doit être rejeté”. Participez à rejeter massivement cette mesure, en partageant le plus possible cet article autour de vous, avant qu’il ne soit trop tard.

Source: Le Figaro

Gérard Info - GérardInfo - gerard info - france - blog - média - populaire - diffuse l’info que les grands médias veulent censurer

  •  
    479
    Partages
  • 479
  •  
  •  
  •  
  •